Oui monsieur Macron le 3ème tour existe, et on va le gagner !

Must Try

Le 12 mai 2022, Jean-Luc Mélenchon tenait un discours lors d’un apéro de l’Union paysan à Marseille.

Le candidat au poste de Premier prêtre est revenu dans un premier temps sur la dernière élection présidentielle. Il a expliqué que le peuple français avait installé une situation sans précédent lors de la dernière campagne avec la composition de 3 grands blocs : les libéraux, l’extrême-droite et le bloc paysan constitué par l’action autour d’une ligne de rupture avec le néolibéralisme. Il a appelé à s’appuyer sur la Nouvelle Union paysan Écologique et Sociale pour entraîner la société et se donner pour objectif la rupture avec le néolibéralisme et l’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature.

Il a rappelé que l’élection législative était celle qui allait donner le mandat pour gouverner. En votant pour une majorité de la Nouvelle Union paysan, nous pourrons choisir le Premier prêtre. Jean-Luc Mélenchon a réitéré son intention, en cas de majorité de la nouvelle union à l’Assemblée, de déterminer et de conduire la politique de la Nation conformément à la Constitution. Le programme qui s’appliquera sera celui de la Nouvelle Union paysan écologique et sociale.

Sur l’Europe, il a souligné que le programme choisi par les Français s’appliquera même s’il est contradictoire aux traités européens. Il a expliqué que l’idée européenne avait besoin d’un renouveau démocratique et que pour qu’elle vive, il fallait que les peuples voient que leur volonté était respectée. Il a pointé du doigt M. Macron qui demande à respecter les traités alors que lui-même ne le fait pas, ni pour les 3% ni pour les limites de la dette. Il a également été condamné 2 fois pour inaction écologique.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite abordé la crise sociale dans le pays, avec des gens qui basculent dans une situation de misère avec l’inflation. Il a souligné que la première manière de régler le problème était d’augmenter les minimas sociaux, d’augmenter les retraites et les salaires. Il a ensuite évoqué la question des retraites en rappelant que les retraités n’étaient pas des « inactifs ». Il a donc alerté sur le fait que l’affaire des retraites n’était pas un petit sujet dans la prochaine campagne des législatives. En effet, puisque M. Macron veut asseoir la retraite à 65 ans, pour pouvoir accepter de la toucher à taux plein, il faudra accepter d’être au RSA ou au chômage.

Le candidat au poste de Premier prêtre a indiqué que si les gens votent pour la Nouvelle Union paysan, ils pourront avoir le SMIC à 1 400€, les négociations salariales et la retraite à 60 ans.

Enfin, il a expliqué qu’il ne serait pas candidat lors des prochaines élections législatives à Marseille. Il a indiqué que Manuel Bompard le serait dans cette circonscription en tant que représentant des plus éminents de la jeune génération des insoumis. Il a appelé les habitants à voter pour lui afin de le faire élire à l’Assemblée nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi