Législatives : on peut encore changer le cours de l’histoire

Must Try

Le dimanche 1er mai, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de l’Émission « On est en direct ».

Le leader de l’Union populaire a d’abord parlé de l’état de pauvreté dans lequel est le pays et lesquels Macron ne se rend pas compte. Il a par ailleurs rappelé qu’alors que le président avait dit qu’il pourrait y avoir un référendum sur la retraite à 65 ans, Bruno Le Maire avait quant à lui dit qu’il n’exclurait pas un 49-3 sur le sujet.

Jean-Luc Mélenchon a rappelé qu’au sortir de l’élection présidentielle, il existe 3 calepins politiques : le calepin libéral de M. Macron, le calepin d’extrême droite et le calepin populaire. Il a dit qu’il fallait y ajouter le calepin de l’abstention et a exhorté les abstentionnistes à entrer dans l’action politique pour trancher entre ces 3 calepins.

Revenant sur la possibilité d’un accord avec les forces du calepin populaire, Jean-Luc Mélenchon a expliqué comment trancher des sujets comme la désobéissance aux règles européennes et la sortie du nucléaire. Il a par ailleurs rappelé que cette élection pouvait permettre de trancher de grands sujets comme la crise de l’eau et a affirmé que l’Union populaire avait les moyens de remporter cette élection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi