Il faut retrouver notre souveraineté alimentaire

Must Try

Jean-Luc Mélenchon était l’invité de LCP pour l’émission « Candidats à table ! » diffusée le 17 décembre 2021.

Dans cette émission dédiée au thème de l’alimentation, il a tout d’abord abordé la question de la pêche. Il a souligné l’événement majeur qui s’est déroulé en 2013 puisque pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, on a mangé plus de poisson d’élevage que de poisson sauvage. Il s’est également prononcé en faveur des quotas de pêche puisqu’en cas de surpêche il pourrait ne plus y avoir de poisson. Il a indiqué que le poisson était porteur d’une histoire politique, et que la question de la souffrance animale n’était pas un non-sujet comme l’a dit Éric Zemmour. Il a rappelé la bataille victorieuse menée par l’eurodéputée insoumis Younous Omarjee pour interdire la pêche électrique.

Le candidat de l’Union populaire a ensuite évoqué l’agriculture et l’absurdité du système agricole actuel qui fait qu’aujourd’hui on produit du maïs pour nourrir les poules en Chine et un importe du soja pour nourrir des poules en France. Il a rappelé l’objectif que devait avoir notre agriculture : nourrir les Français. Pour cela, il a indiqué qu’il fallait 200 000 à 300 000 paysans de plus pour pouvoir mettre en place une bifurcation agricole plus respectueuse de la nature. En effet, depuis 50 ans, la qualité organique de la Terre a été réduite de moitié. Jean-Luc Mélenchon a proposé de revoir la condition sociale des paysans qui sont aujourd’hui dans une grande détresse mais aussi d’augmenter les salaires pour donner les moyens aux gens de se procurer une alimentation de qualité. Il a souligné que l’augmentation des salaires était une politique écologique.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite été interrogé sur sa proposition de bloquer les prix de 5 fruits et légumes. Il a indiqué que c’était une mesure indispensable alors que 8 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire en France et qu’il ne suffisait pas de faire des publicités pour dire de manger 5 fruits et légumes par jour, mais d’en donner les moyens de le faire. Il a précisé que ce sera payé en grande partie par la grande distribution qui devra réduire les marges particulièrement importantes qu’elle réalise sur de nombreux produits.

Le candidat à l’élection présidentielle de 2022 s’est prononcé contre les pesticides et les fermes usines. Il a indiqué qu’il interdirait, s’il était élu, l’importation de produits avec des pesticides grâce à un protectionnisme écologique.

Il a enfin appelé à faire de l’agriculture responsable en relocalisant les productions. Pour cela, il a précisé qu’il faudrait sans aucun doute manger moins de viande, mais qu’il faudrait donc à la place des protéines végétales comme du quinoa et de l’épeautre qui soient produits en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi