Dimanche, la France parle au monde. Votez !

Must Try

À la veille de cinq années décisives pour le changement climatique, entré dans sa phase irréversible, à la veille d’un changement radical de l’ordre du monde dont la première page, hélas, a été ouverte par la terrible guerre d’Ukraine et l’invasion poutinienne.

Il y a 9 000 000 de pauvres dans ce pays richissime. Il y a 8 000 000 de personnes à l’aide alimentaire. Il y a 4 000 000 de mal logés. 12 millions de personnes ont eu froid cet hiver parce qu’elles ne pouvaient pas se chauffer.

Nous avons de la chance, nous autres Français, d’avoir une élection décisive, et nous allons parler des choses sérieuses, pas des fantasmes de fric de l’un et des fantasmes racistes de l’autre, de la vie, des choses qui comptent pour notre existence, maintenant, dans ce monde-ci.

Voilà, oui, il y a une majorité pour nos idées. Elle existe, il faut la rassembler. Neuf Français sur dix sont d’accord pour augmenter le SMIC, sont d’accord pour la garantie de l’emploi. Si vous voulez, dans deux mois, le SMIC est à 1 400 € net par mois. Si vous voulez, dans deux mois, tous les prix de première nécessité seront bloqués.

Neuf Français sur dix sont d’accord pour interdire le glyphosate. Neuf Français sur dix sont d’accord pour interdire la malbouffe. Il s’agit pour nous par tous les moyens humains, intellectuels, financiers, sociaux, culturels que nous pourrons rassembler, de tenir coûte que coûte la feuille de route de l’accord de Paris, pour que la France soit à la hauteur du défi qui est lancé à l’humanité avec le changement climatique.

Une révolution est en cours dans notre société, c’est la révolution féministe, que le programme l’Avenir en commun, c’est fondamentalement un programme féministe.

Huit Français sur dix sont d’accord pour rétablir l’impôt sur la fortune. Huit Français sur dix sont d’accord pour taxer les profiteurs de crise, qui ont accumulé des milliards pendant que vous, vous tiriez la langue dans le chômage technique.

Avec le gouvernement de l’Union populaire, nous passerons au contraire à la retraite à 60 ans. Voici venue l’heure de la 6e République, ce sera le travail d’une assemblée constituante. Nous allons organiser un autre type de pouvoir dans lequel il y a, et le référendum révocatoire pour chasser, le cas échéant, ceux qui ne tiennent pas parole, les menteurs professionnels. Et le référendum d’initiative citoyenne, ce n’est pas rien. C’est la possibilité pour le peuple, lui-même, directement, de faire la loi. La France n’est rien sans son peuple, le peuple est tout, mais vous n’aurez rien du tout, si vous ne faites rien, vous n’aurez rien du tout, si vous laissez aller, vous devez porter haut et fort, comme un projet pour le futur, ce qui pour l’instant n’est qu’un slogan sur une affiche.

Un autre monde est possible, dans l’univers entier. Si les Français décident de changer la route de leur patrie, de nouveau nous serons entendus. La France, dans ces conditions, a un message à porter, elle le portera si elle montre l’exemple, si, par ses choix de gouvernement, par les choix de son assemblée, elle ouvre un nouveau chemin et qu’elle montre qu’il est praticable, qu’il est juste et qu’il fonctionne. Voilà la France, voilà celle que nous voulons. Écoutez les gens, avec un bulletin de vote, on peut régler tellement de choses, on peut lancer un tel appel au monde. Il faut que tout change. J’y suis prêt. Nos équipes y sont prêtes. Écoutez la grandeur de la France, qui s’exprimera si vous le voulez telle qu’elle est.

Vive la France et surtout vive la République !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi