Territoires Un immeuble de Montluçon Habitat chauffé par des serveurs informatiques

Must Try

Dalkia et la start-up d’hébergement cloud Tresorio expérimentent jusqu’en 2023 une chaudière numérique qui récupère la chaleur des serveurs informatiques de Tresorio pour chauffer l’eau d’un immeuble géré par Montluçon Habitat.

La résidence Mage, gérée par Montluçon Habitat, teste une chaudière numérique alimentée par des serveurs informatiques, capable de lui délivrer l’énergie nécessaire chaque jour à 139 douches à 37°C pendant 5 minutes. ©Montluçon Habitat

La chaudière numérique DigHeat, conçue par Dalkia et la start-up Tresorio, est composée de serveurs informatiques dont on recycle la chaleur pour chauffer une partie de l’eau chaude sanitaire (ECS). Celle-ci est mise au service du confort des habitants des 48 logements de la résidence Mage, gérée par Montluçon Habitat.

« Cette installation fait de cet immeuble social un smart building au cœur de l’économie circulaire », souligne  Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia en région Centre-Est.

« Avec ce projet pilote, qui est une première dans l’Allier, Montluçon Habitat fait le choix de l’innovation avec le souci de valoriser une énergie bas carbone et de permettre aux habitants de cette résidence de faire des économies d’énergies », assure Roselyne Vavra, directrice de Montluçon Habitat.

Tresorio met à disposition de Dalkia ses serveurs informatiques, dont la production de chaleur est assurée par l’utilisation de ses services d’hébergement numérique. La chaudière, qui contient 8 serveurs, produit 10 kW en moyenne et dispose d’une capacité de stockage de 1 500 litres permettant d’emmagasiner 87 kW d’eau chaude à 63°C, soit l’équivalent chaque jour de 139 douches à 37°C pendant 5 minutes. La technologie développée par les deux partenaires permet ainsi de fournir une énergie compétitive et vertueuse aux résidents de cette résidence du bailleur social.

Cette récupération de la chaleur dite « fatale » émise par les serveurs informatiques contribue à la transition énergétique, tout en apportant une réponse aux défis du numérique, en proposant une infrastructure moins énergivore que les data centers et en limitant l’empreinte carbone des installations de traitement de données, de plus en plus nombreuses à l’ère du big data.

« Le DigHeat installé au sein de la résidence Mage va permettre de tester en conditions réelles les nombreuses améliorations apportées à notre système ces dernières années, explique Jonathan Klein, président de Tresorio. Grâce à ce nouveau déploiement, les résidents vont pouvoir bénéficier d’une eau chaude moins coûteuse et plus vertueuse ainsi que d’un accès privilégié à un service Cloud de proximité. »

Lire également sur Enviscope :

Suisse : un label pour inciter les centres de données à réduire leur empreinte carbone

Haute-Savoie : le Département passe un marché pour réduire de 38 % ses émissions de CO2

Avec Dalkia, Evian veut réduire de 30 % sa consommation d’énergie

Le Crous de Lyon confie à Dalkia le chauffage de 7430 logements étudiants

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi