Nucléaire Iter : le programme de construction se poursuit

Must Try

La vingt-huitième session du Conseil Iter, tenue par vidéoconférence les 16 et 17 juin a pris acte des efforts qui ont permis de maintenir un rythme permettant de viser la phase d’opération à pleine puissance en 2035.

La 28ème session du Conseil Iter s’est tenue les 16 et 17 juin 2021 par vidéoconférence. Présidé par Luo Delong (Chine), le Conseil a pris la mesure de la pression que la pandémie de Covid-19 et les difficultés liées à la fabrication de certains des éléments inédits de la machine exercent sur Iter Organization et ses partenaires. Le projet maintient sa dynamique en dépit de ces difficultés.

Le Conseil Iter a demandé à Iter Organization et à ses partenaires de tout mettre en œuvre pour que la phase d’opération à pleine puissance puisse être engagée en 2035 comme prévu.

L’application des mesures sanitaires a grandement limité l’impact de la pandémie permettant la livraison régulière de certains des éléments-clé de la machine et l’avancement de l’assemblage.

Le premier des aimants supraconducteurs, la bobine de champ poloïdal n°6 a été mise en place en position temporaire dans le puits d’assemblage du bâtiment tokamak. Une deuxième bobine annulaire est finalisée tandis que progresse la fabrication des quatre autres. Sept bobines de champ toroïdal (TF) ont été livrées, la huitième est finalisée et prête à être expédiée. Le premier module du solénoïde central a passé avec succès tous les tests requis et s’apprête à prendre la mer. Un deuxième module sera prêt dans quelques semaines.

L’assemblage se poursuit

L’assemblage des éléments du premier “pré-assemblage” (secteur de chambre à vide, bobines TF et écrans thermiques) a commencé. Tous les éléments du cryostat ont été livrés et les opérations de soudage du « couvercle » ont débuté. La fabrication des pièces et systèmes se poursuit dans les laboratoires et établissements industriels de membres d’Iter.

Conçu pour démontrer la faisabilité scientifique et technologique de l’énergie de fusion, Iter sera la plus grande installation expérimentale de fusion jamais construite. La fusion nucléaire est à l’origine de l’énergie du Soleil et des étoiles. Lorsque des noyaux d’atomes légers fusionnent pour former des noyaux plus lourds, une grande quantité d’énergie est libérée. La recherche sur la fusion vise à maîtriser cette source d’énergie en la rendant à la fois sûre, fiable et respectueuse de l’environnement.

Iter est une entreprise de coopération scientifique internationale sans équivalent. La contribution de l’Europe représente à peu près la moitié du coût de construction ; les six autres Membres (la Chine, l’Inde, le Japon, la République de Corée, la Fédération de Russie et les États-Unis) contribuent à part égale à l’autre moitié. ITER est en cours de construction à Saint-Paul-lez-Durance/Cadarache, en France, dans le département des Bouches-du-Rhône.

Lire également sur Enviscope

Iter : recréer sur Terre les conditions régnant au cœur des étoiles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi