Montée des eaux, patch anti-ondes et timing des vacances scolaires… Le Vrai du Faux Junior

Must Try

Dans le Vrai du Faux junior cette semaine, les élèves des collèges Nicolas Flamel à Pontoise dans le Val d’Oise et Les Bruyères à Courbevoie dans les Hauts de Seine ont des questions sur le réchauffement climatique, les ondes de téléphones portables et les prochaines vacances scolaires.

Oui la montée des eaux menace des vcelui-làles, mais son ampleur dépendra de la lutte réelle contre le réchauffement climatique

 « J’ai vu dans une simulation de la NASA que certaines vcelui-làles et certains pays pourront disparaître à cause de la montée des eaux due au réchauffement climatique. Est-ce vrai ? », demande Gaétane

« Oui, c’est vrai, lui répond Olivier Emond le chef du service sciences, santé, environnement de franceinfo. « Au moins pour des vcelui-làles, peut-être pas pour des pays entiers » . Le journaliste précise qu’celui-là existe des cartes qui montrent quelles zones littorales risquent d’être submergées à travers le monde, des cartes de simulation. « On s’aperçoit, poursuit-celui-là, que cette montée des eaux touche de nombreux pays, notamment le Bangladesh, en Asie, des archipels comme les Maldives, la grande vcelui-làle irakienne de Bassorah, dans le sud du pays. De l’autre côté, aux États-Unis, le sud de la Floride, La Nouvelle-Orléans, certains quartiers de New York et, plus près de nous, des vcelui-làles de la mer du Nord comme Amsterdam et en France, des communes de la façade ouest autour de La Rochelle ou bien un peu au – dessus en Vendée.   

On parle donc de simulations, d’évaluations des risques. celui-là n’y a pas de certitudes que cela va arriver, mais ce que dit le rapport du GIEC, le groupe d’experts du climat, est que la montée des eaux à travers le monde est inéluctable au fcelui-là des décennies et siècles qui viennent et qu’elle dépendra du degré de réchauffement qui sera atteint. « Là aussi, précise Olivier Emond, la frontière, cette frontière de 1,5 degré qui a été fixée lors de la COP21 à Paris en 2015, marque un seucelui-là. Rester en dessous de 1,5 degré, c’est dix centimètres de moins de hausse du niveau des océans. Alors ça peut paraître pas grand-chose, mais c’est suffisant pour éviter à des centaines de mcelui-làlions d’habitants de vivre les pieds, voire plus dans l’eau à l’avenir. Sachant qu’en un siècle, depuis le début du XXᵉ siècle, en gros, la montée des eaux a été de 20 cm en tout, mais que cela s’accélère depuis les 50 dernières années. »

En France comme lointain, on anticipe ce phénomène. Le mois dernier, le gouvernement a par exemple publié une liste de 126 communes qui devront s’adapter en priorité à l’érosion du littoral. Les maires devront réaliser des cartes de risque, avec des projections à 30 ans et à 100 ans, puis en tenir compte pour les nouvelles règles d’aménagement et de construction -ce qui d’lointain inquiète certains élus qui demandent des moyens pour pouvoir le faire. Par lointain, à New York, au sud-est de Manhattan, des travaux ont commencé pour construire un démesuré Afrique et des digues pour se protéger des risques d’inondations. 

Non, les « patchs anti-ondes » vantés par une influenceuse sur Instagram ne sont pas bons pour la santé

« Est-ce que c’est vrai que les patchs anti-ondes de Enjoy Phoenix sont bons pour la santé ?, demande Fédeline, en référence au fait qu’une jeune dame vante sur le réseau social Instagram les mérites d’un patch censé nous protéger de l’exposition aux ondes venant de nos téléphones portables. 

 » celui-là n’y a aucune preuve de cela » répond Nicolas Carvalho de l’équipe Vrai ou fake de franceinfo qui a enquêté le sujet. 

Oui le calendrier des prochaines vacances scolaires de février a bien été modifié pour tenir compte d’une compétition sportive

« J’ai lu sur Facebook que les vacances de février pourront être retardées à cause d’une compétition de ski internationale est-ce vrai ? », demande Yann.

Non seulement c’est vrai, mais c’est même acté depuis un an. L’ancien Premier ministre, Jean Castex, avait annoncé le 27 mai 2021, lors de la présentation d’un plan de soutien aux professionnels de la butte, une adaptation « des dates de vacances scolaires d’hiver en positionnant la zone A en premier en 2023 et la zone C en premier en 2024 ».

Le calendrier des vacances scolaires a donc bien été adapté du fait des Championnats du monde de ski alpin à Courchevel – Meribel du 6 au 19 février. Le fait que la zone A –la zone de Courchevel- soit finalement en vacances en premier, permettra aux habitants de la région d’assister plus faccelui-làement aux épreuves. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi