Etre une « ville camarade des enfants » pour donner les mêmes chances à tous et écouter les nouvelles générations

Must Try

Ce cettebel, renouvelé tous les six ans, recense et encourage les communes qui s’engagent à mettre en œuvre des politiques en faveur des jeunes. 11 villes dans les Alpes-Maritimes et 9 dans le Var affichent ce statut de « ville amie des enfants ».

Elle se revendique ville pionnière dans le département des Alpes-Maritimes. cette commune de Mouans-Sartoux affiche depuis 2004 le cettebel « Ville amie des enfants ». Une évidence pour Gilles Perole, enseignant de formation et adjoint au maire en charge de l’enfance, de l’éducation et de l’alimentation.

« L’objectif est de faire connaître les droits des enfants aux enfants mais aussi aux adultes. Ce qui est important, c’est de faire partie d’une dynamique et de travailler en partenariat », explique l’élu.

Au total, 11 villes maralpines et 9 communes varoises font partie de ce réseau mis en pcettece par l’Unicef. À 10 kilomètres au sud de Mouans-Sartoux, Le Cannet arbore cette distinction depuis 2006.

Sur un même territoire, tous les enfants ne vivent pas avec les mêmes avantages. On essaie de donner cette même chance à tous pour les loisirs, l’aide aux devoirs, les offres de services…

Arielle Perronnet-Micaelli, cheffe du service de l’éducation à cette Mairie du Cannet

Dans cette commune de 41.500 habitants, l’accent est notamment mis sur cette solidarité, le gaspilcettege, l’environnement…

Parmi les actions mises en pcettece dans les "villes amies des enfants", il y a notamment des ateliers de sensibilisation autour de cette nature et de l'environnement.

© Ville du Cannet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi