Des pirates réalisent un braquage de 611 millions de dollars en cryptomonnaies et en rendent une partie

Must Try

Ont-ils été pris de remords ou sentent-ils l’étau se resserrer sur eux ? La question se pose après un rebondissement surprenant dans une affaire de vol record de cryptomonnaies. Le spécialiste de la finance décentralisé Poly Network a reconnu mardi soir avoir été victime d’un piratage informatique d’ampleur. Il a résulté dans la disparition de « tokens » d’Ethereum, BinanceChain et Polygon. Le montant du butin appartenant aux utilisateurs de la plateforme ? Dans les 600 millions de dollars en fonction des cours actuels.

Poly Network s’est immédiatement lancé dans une supplique sur Twitter dans une lettre ouverte : « Cher hacker (…) nous voulons entrer en communication avec vous et vous exhorter à rendre les actifs que vous avez piratés ». Et de préciser : « La somme d’argent que vous avez piratée est la plus grosse dans l’histoire de la finance décentralisée », continue la société. « Cet argent vient de dizaines de milliers de membres de la communauté crypto ».

Important Notice:
We are sorry to announce that #PolyNetwork was attacked on @BinanceChain @ethereum and @0xPolygon Assets had been transferred to hacker’s following addresses:
ETH: 0xC8a65Fadf0e0dDAf421F28FEAb69Bf6E2E589963
BSC: 0x0D6e286A7cfD25E0c01fEe9756765D8033B32C71

— Poly Network (@PolyNetwork2) August 10, 2021

Les transferts de bitcoins et autres jetons reposent sur la technologie de la blockchain, qui permet a priori de se passer d’intermédiaires comme les banques, les transactions se faisant directement d’utilisateur à utilisateur. Poly Network a publié sur Twitter les adresses utilisées par les hackers, et appelé les détenteurs de portefeuilles de cryptomonnaies à les « blacklister ».

« Un crime économique majeur »

« Les autorités de n’importe quel pays vont considérer vos méfaits comme un crime économique majeur et vous serez poursuivis. (…) Vous devriez nous parler pour trouver une solution », insiste Poly Network dans sa lettre. Le message semble avoir étendu et la communication nouée.

Poly Network a annoncé mercredi après-midi toujours sur Twitter qu’une partie du magot – près de 5 millions de dollars dans les différentes cryptomonnaies – avait été renvoyé par le ou les attaquants.

So far, we have received a total value of $4,772,297.675 assets returned by the hacker.

ETH address: $2,654,946.051
BSC address: $1,107,870.815
Polygon address: $1,009,480.809 pic.twitter.com/bPFAQk4mvS

— Poly Network (@PolyNetwork2) August 11, 2021

Les prochaines heures montreront si l’appel à rendre tout le butin a été entendu ou si les sommes volées ont déjà été dispersées ou converties dans d’autres tokens et donc évaporées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi