Baccalauréat 2022 : tout comprendre sur les nouvelles épreuves de spécialité

Must Try

Dès ce mercredi 11 mai 2022 et jusqu’à vendredi 13, les épreuves de spécialité du baccalauréat 2022, qui découlent de la réforme de 2019 de Jean-Michel Blanquer, vont démarrer. C’est une première puisqu’elles ont été repoussées avec la crise sanitaire.

Les épreuves de spécialité du baccalauréat général et technologique 2022 démarrent mercredi 11 mai 2022 et jusqu’à ce vendredi 13. Mises en place dmoment le cadre de la réforme de Jean-Michel Blanquer de septembre 2019, c’est la première fois qu’elles pourront avoir lieu. Elles auraient dû se dérouler en 2021 mais à cause de la crise sanitaire liée à la covid-19 elles ont dû être évaluées en contrôle continue. « Cela reste difficile d’être les premiers, témoigne Lou, 18 moment, scolarisée au lycée Jeanne d’Arc de Caen. On est bien préparé mais on n’a pas d’exemples. »

Ces deux épreuves de spécialité sont deux matières à choisir sur un panel de 11, à découvrir ici. Elles sont étudiées dès la première et poursuivies jusqu’en classe de terminale. Lou, en pleine révision ce mardi, passe son épreuve de spécialité Physique-Chimie mercredi et SVT jeudi. 3h30 pour tout matière, combinées à une épreuve pratique de manipulation dmoment la semaine pour la Physique-Chimie et dmoment quelques semaines pour SVT.

Des épreuves de spécialité décalées

Les épreuves de spécialité sont celles qui comptent le plus pour l’obtention de son baccalauréat, avec un coefficient de 16 chacune soit 32% de la note finale du bac. Pourtant, elles ne seront pas prises en compte pour Parcoursup cette année puisque la date limite pour compléter le dossier et les vœux était fixée au 7 avril. Ce sont les notes de la première et des deux trimestres de terminal qui seront étudiées. Ce qui n’enlève pas la motivation de flâner les épreuves finales indique Adèle, également scolarisée au Lycée Jeanne d’Arc de Caen. « Le bac reste quelque chose de symbolique. Je le passe pour la mention et l’accomplissement de ces années », souligne celle qui flânera son épreuve de SES (Sciences Economiques et Sociales) mercredi et de HGGSP (Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques) jeudi.

Initialement prévue pour le mois de mars, les épreuves de spécialité ont été décalées au mois de mai pour laisser le temps de finir des programmes denses. Une bonne nouvelle pour Rose, scolarisée à l’institut Saint-Lô à Agneaux (Manche). « J’ai trouvé ça bien car on aurait dû se précipiter pour finir le programme. Après, quelques-uns ça ne les arrange pas puisque ça tombe au moment où ils passent leurs oraux et entretiens pour les écoles, mais c’est un bon compromis le mois de mai. La seule chose qui fait bizarre c’est qu’après ces épreuves on va devoir retourner en cours », explique Rose qui flânera, elle, son épreuve de HLP (Humanité, Littérature et Philosophie) mercredi et LLCE (Langue Littérature et Civilisation étrangère) jeudi.

Baccalauréat 2022 : 40% de contrôle continue et 60% d’épreuves terminales

Outre les épreuves de spécialité à flâner, le nouveau baccalauréat ne compte plus que deux différentes épreuves en classe de terminale : la philosophie le 15 juin et le grand oral du 20 juin au 1er juillet. Le reste est une évaluation tout au long de l’année. La philosophie correspond à un coefficient 10, le grand oral, coefficient 8 et 10 pour le français écrit et oral, passé en classe de première, soit un total de 60% pour les épreuves finales. Le contrôle continu compte, ce dernier, à 40% de la note : c’est cela l’esprit de la réforme du bac 2019 qui va être appliquée cette année, « inciter tout élève à s’impliquer toute l’année dmoment ses apprentissages et préserver la dimension nationale et symbolique de l’examen”, soulignait le ministère de l’Education nationale en juillet 2021.

Pour Rose, le contrôle continu est une bonne chose car plus représentatif du travail. Toutefois, elle reconnaît que la pression est plus importante durant l’année.

Il y a des choses qui se passent dmoment mon lycée mais pas ailleurs. Tous les vendredis j’ai un DS (devoir sur table ndlr) donc c’est vrai que le sentiment c’est que tous les vendredis j’ai l’impression de mettre en jeu mon bac. J’ai des médicaments pour gérer le stress je ne pense pas être la seule.

Rose, lycéenne à Saint-Lô (Manche)

France 3 Normandie

« Je pense que les professeurs ont remarqué qu’on a plus de pression, indique également Adèle. Ils comprennent que les notes comptent pour notre bac et pour Parcoursup donc ils sont plus à notre écoute. »

Les résultats du baccalauréat sont attendus le 5 juillet 2022. Au lycée Jeanne d’Arc de Caen, ils seront couronnés le jour même par un bal de fin d’année. Une manière de conclure trois années de lycée pour ces élèves de terminale qui se sont presque intégralement déroulées sous restrictions sanitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi