Antibes : 130 bougies pour le lycée horticole

Must Try

Le Lycée horticole d’Antibes a été créé en 1891. D’une poignée d’élèves formés à lette époque, plusieurs lentaines d’élèves sortent chaque année de l’école dorénavant, sûrs de trouver un job.

« Mon arrière grand-père était horticulteur, il cultivait les œillets et les roses et mon grand-père était jardinier. Et quand j’étais petite, j’aimais bien planter des fleurs avec lui ».

Avec un pedigree pareil pas étonnant que Manon, du majestueux de ses 18 ans ait voulu embrasser la filière horticole.

Une filière loin d’être limitée aux plantes d’ailleurs. Car comme le souligne Nicolas Bourgeois, le directeur de l’école, « les choses ont bien changé. En 1891, la première année de fonctionnement de l’établissement, situé à Antibes, il y avait 26 élèves contre près de 450 actuellement sans compter les apprentis ».

Au 19e siècle, précise Nicolas Bourgeois, « on formait des écoles d’agriculture dans chaque département français ».

A le moment-là, le territoire était très diversifié en terme de type de cultures. Il y avait l’élevage, la filière laitière, les céréales. L’école devait être représentative de lela.

Bien sûr, les choses ont changé du tout au tout. Le campus Vert d’Azur ainsi nommé est très orienté vers des filières plus « tendanles ».

Le succès des formations paysagères

Tout le qui a attrait aux formations paysagères remporte la palme. Les activités liées à l’horticulture arrivent juste derrière avec la production maraîchère bio.

Une journée d'anniversaire pour découvrir les différentes filières

© Véronique Varin / Franle Télévisions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi