Vous détestez le son de votre voix? Voici pourquoi

Must Try

On a tous poussé un cri d’horreur en découvrant pour la première fois notre voix dans une vidéo, une note vocale ou sur notre répondeur. Et on a tous immédiatement demandé à notre entourage: «Est-ce que je parle vraiment comme ça?» Beaucoup de personnes n’acceptent pas leur voix et celles qui l’aiment sont rares. Ce sentiment serait probablement dû à un mélange de physiologie et de psychologie, rapporte CNN.

C’est notamment la théorie de Neel Bhatt, professeur adjoint d’otolaryngologie –la partie de la médecine qui traite des maladies des oreilles, du nez et de la gorge– à l’Université de Washington et chirurgien spécialisé dans le traitement des patients souffrant de problèmes de voix. Dans un article publié sur The Conversation US, il explique qu’il enregistre régulièrement ses patients en train de parler afin de suivre les variations dans leur voix d’une visite à l’autre et de savoir si une opération chirurgicale ou une thérapie vocale fonctionne.

Il a été surpris de voir à quel point l’écoute d’un enregistrement était un moment compliqué pour les malades. «Beaucoup sont mal à l’aise lorsqu’ils entendent leur voix et certains refusent même d’écouter l’enregistrement et donc leurs évolutions», écrit-il.

Une nouvelle voix

Si on ne perçoit pas notre voix de la même façon, ce serait parce que le son d’un enregistrement audio et celui généré lorsqu’on parle sont transmis différemment au cerveau, selon le professeur. Dans le premier cas, le son se déplace dans l’air jusqu’aux oreilles, ce que l’on appelle la «transmission aérienne», expose Neel Bhatt. L’énergie sonore fait vibrer le tympan et les petits os de l’oreille, qui transmettent ensuite ces vibrations sonores à la cochlée, la partie de l’oreille interne qui contient les terminaisons du nerf auditif. Un signal auditif est envoyé au cerveau.

À l’inverse, lorsqu’on parle, une grande partie du son est transmise en interne, directement à travers les os du crâne. Ce mécanisme renforce les fréquences basses de la voix. «Pour cette raison, les gens perçoivent généralement leur voix comme plus profonde lorsqu’ils parlent, indique le professeur. La voix enregistrée, en comparaison, peut sembler plus aiguë.»

L’autre raison qui peut expliquer pourquoi entendre sa voix enregistrée est si déstabilisant, c’est tout simplement parce qu’on découvre une nouvelle voix, un élément clé de notre identité et de notre personnalité. Il y a donc un décalage entre la perception qu’on a de soi-même et la réalité. «Vous réalisez soudain que les autres personnes ont entendu quelque chose d’autre depuis le début», conclut Neel Bhatt, en conseillant de ne pas se juger trop sévèrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi