Quel est l’hommage rendu par les bouquets de fleurs des JO de Tokyo?

Must Try

Temps de lecture : 2 min

À chaque médaille remise à un athlète: son bouquet et sa mascotte Miraitowa.

La Chinoise Gong Lijao sur le podium avec sa médaille d’or et son bouquet, JO deTokyo 2020, 1er août 2021. | Ina FASSBENDER / AFP

Ce sont quelque 5.000 bouquets de fleurs qui seront remis aux médaillé·es des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo. La plupart des fleurs qui les composent ont été cultivées dans les régions du Japon dévastées par le tsunami de 2011 qui a provoqué la catastrophe de Fukushima. Le bouquet rend hommage aux 20.000 personnes qui y ont perdu la vie.

Les gros tournesols qui dominent les bouquets ont été cultivés à Miyagi et plantés par les parents d’enfants décédés dans la catastrophe; ils ont poussé sur le flanc de la colline où leurs enfants avaient essayé de trouver refuge, nous apprend la BBC.

Dans le bouquet, on trouve aussi des lisianthus blancs et violets et des sceaux de Salomon (ou polygonatum) cultivés à Fukushima par une association humanitaire visant à relancer l’économie locale et la production agricole.

Le bouquet est également composé des gentianes cultivées à Iwate, une zone côtière anéantie par le tsunami. Enfin, les dernières fleurs sont des aspidistras vertes de Tokyo, choisies pour représenter la ville.

Quant à la mascotte des Jeux Olympiques, elle «symbolise à la fois la tradition et la modernité de la culture japonaise», explique les organisateurs. Son nom provient des mots japonais «mirai» qui signifie futur et «towa» qui se traduit par «éternité».

«C’est la pire frustration de toute ma vie»: le goût amer du faux départ en athlétisme

Depuis 2010, tout faux départ est sanctionné d’une disqualification en athlétisme. Une règle impitoyable qui peut briser les rêves olympiques d’un athlète en quelques millièmes de seconde.

Fallait-il vraiment confier la Ligue 1 à Amazon?

Le choix du géant américain pour diffuser le championnat ne résout pas le problème du coût d’accès au football français pour le consommateur et reste discutable fiscalement.

Pourquoi les champions olympiques mordent-ils leurs médailles et qu’en font-ils après leur victoire?

Une fois la photo symbolique prise, les sportifs choisissent de cacher soigneusement leur récompense… ou de la revendre.

Slate.com
Annonceurs
Contacts
Qui sommes-nous
Mentions légales
Gestion des données personnelles

Suivez-nous :

Podcasts
Grands Formats
Séries

Slate Studio

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi