Pour visiter l’Europe, des touristes organisent de faux voyages en Lituanie

Must Try

Lorsque Vice rencontre Kavya, étudiante en arts de nationalité indienne, cette dernière est en pleine préparation d’une demande de passeport pour un voyage en Lituanie. Plus beaux musées de la ville, visites incontournables et spécialités culinaires… les onglets ouverts sur son ordinateur abondent. «J’ai entendu que les agents qui délivrent les passeports vérifient l’authenticité de la demande en nous questionnant sur ce que nous sommes impatients de voir et de faire dans le pays», confie-t-elle.

Tout son itinéraire est élaboré, les hôtels et les billets d’avion réservés et l’assurance voyage confirmée. Après avoir effectué un petit tour de Vilnius et de ses alentours à la fin du mois de juin, l’étudiante a pour objectif de se rendre en Grèce pour quelques jours. Sauf que voilà… Kavya n’a aucune intention de visiter la Lituanie. À l’image de bon nombre de personnes non européennes qui ont besoin d’un passeport Schengen pour voyager en Europe, l’étudiante s’adonne à ce que l’on appelle du «passeport shopping».

Les rendez-vous pour obtenir un passeport permettant de visiter les destinations touristiques populaires en Europe –comme l’Espagne, la France, l’Italie et la Grèce– sont à réserver des mois à l’avance dans certains pays. Les voyageurs prennent donc la décision de booker des créneaux de demande de passeport via de plus petits pays de l’espace Schengen, comme la Lituanie.

Dès lors qu’ils obtiennent le document, ils peuvent voyager au sein de l’espace Schengen librement. Ainsi, Kavya a pour objectif de se faire acquitter ses hôtels et billets d’avion pour la Lituanie, et de se rendre directement en Grèce pour profiter de ses vacances.

À LIRE AUSSI

Si vous êtes assez riche, vous pouvez vous acheter une nationalité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi