On a trouvé un remède instantané contre le hoquet et c’est une paille

Must Try

Retenir sa respiration, boire à l’envers, se faire peur… on ne manque pas de soi-disant remèdes contre le hoquet. Mais une équipe de scientifiques américains aurait trouvé une meilleure solution, annonce The Guardian: un dispositif qui prend la forme d’une paille. Selon une étude, boire de l’eau à travers cette paille rigide fonctionnerait dans 92% des cas.

Nommé «outil d’aspiration et de déglutition à inspiration forcée», et breveté sous la marque HiccAway, le dispositif est une simple paille rigide en plastique en forme de L, vendue 14 dollars (12 euros) aux États-Unis. Elle s’utilise comme une paille classique, en sirotant un verre d’eau. La différence se situe aux extrémités de l’appareil, avec d’un côté un embout spécial pour la bouche; et de l’autre, un bouchon percé d’un petit trou, qui fait office de valve de pression.

Aspirer et avaler: la meilleure technique pour déjouer le hoquet

Le hoquet est une contraction involontaire du diaphragme et des muscles intercostaux, qui provoque une brusque aspiration d’air. Selon les scientifiques, en concentrant les deux principaux nerfs responsables du hoquet sur une autre action, le dispositif HiccAway élimine le phénomène. En effet, l’aspiration renforcée, nécessaire pour faire monter l’eau dans l’appareil, contracte le diaphragme, ce qui active le nerf phrénique; tandis que le nerf vague est activé pour fermer l’épiglotte pendant la déglutition.

«Ça fonctionne instantanément et les effets durent plusieurs heures», a déclaré le Dr Ali Seifi, professeur au Health Science Center de l’Université du Texas à San Antonio, et coauteur de l’étude. Pour évaluer l’outil, l’équipe a analysé la réaction de 249 volontaires, dont plus des deux tiers ont affirmé être victimes de hoquet au moins une fois par mois. Publiés dans le journal Jama Network Open, les résultats ont montré que l’appareil arrêtait le hoquet dans 92% des cas. Les auteurs ont assuré que les résultats sont valables pour toutes les catégories démographiques et quelle que soit la fréquence ou la durée du hoquet.

Mais cette étude comporte des limites, notamment parce que les résultats sont autodéclarés, sans contrôle extérieur. Pour le Dr Rhys Thomas, neurologue et neuroscientifique à l’Université de Newcastle, «c’est une solution que personne n’a demandée», soulignant qu’il existe d’autres options efficaces et peu coûteuses. Sa méthode préférée: se boucher les oreilles en buvant un verre d’eau avec une paille normale.

«Tout ce qui vous permet de gonfler vos poumons et d’avaler en même temps peut fonctionner. Les techniques traditionnelles le font jusqu’à un certain point, et ce dispositif, s’il vous permet d’avoir une déglutition longue et lente, sera un moyen plus puissant d’y arriver», a précisé Rhys Thomas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi