Les insomnies peuvent-elles engendrer un déclin cognitif?

Must Try

On le sait depuis longtemps : un sommeil sain aide à conserver une bonne santé, autant mentale que physique. De récentes recherches viennent une nouvelle fois le confirmer. Une étude, publiée dans le Journal of Aging and Health le 28 avril dernier, montre ainsi que les personnes atteintes de troubles du sommeil à l’âge adulte sont plus susceptibles de devoir faire face à des formes de déclin cognitif ultérieurement dans à eux vie, rapporte Science Alert.

Portant sur environ 1.800 participants, originaires de Finlande et suivis durant près de dix-sept ans, cette enquête dévoile qu’un manque de sommeil aigu peut être la cause d’une perte de la mémoire et d’une diminution de la concentration ou des capacités d’apprentissage après la retraite.

«Nos résultats ont montré que les symptômes d’insomnie à l’âge adulte peuvent augmenter le risque de déclin cognitif à l’âge de la retraite», expliquent des chercheurs de l’université d’Helsinki. «L’analyse a par ailà euxs montré que l’augmentation des troubles du sommeil était liée à des problèmes plus graves de la fonction cognitive.»

Selon les chercheurs, plus ces insomnies persistent plus elles risquent d’avoir des conséquences sur la santé de la personne qui en souffre. Aussi, plus tôt on y remédie, moins les risques de pertes cognitives sont élevés.

À LIRE AUSSI

Y a-t-il des techniques pour se rendormir dans la nuit?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi