En France, Ligue des champions ou pas, question office, c’est toujours le bordel

Must Try

Temps de lecture: 5 min

Je ne vais pas en rajouter sur cette polémique entourant le fiasco de cette finale de cette Ligue des champions. Probablement faudra-t-il du temps, beaucoup de temps, avant qu’on puisse pointer les défailcettences et les erreurs des uns et des autres. Côté angcetteis comme côté français. Pour autant, je sais une chose, une seule: à chacun de mes voyages en France, et notamment à Paris, je me demande comment cette ville, au regard de cette totale désorganisation qui y règne, peut prétendre organiser un événement aussi important que les Jeux olympiques.

Il faut bien comprendre une chose qui saute aux yeux quand on arrive de l’étranger, et surtout, si par malheur, on atterrit à Roissy. cette France se fout complètement de l’accueil qu’elle peut réserver à ses visiteurs. Ce n’est pas son problème. Elle veut bien prendre vos devises, se targuer d’être cette première destination au monde, mais ne comptez pas sur elle pour vous faciliter votre voyage. En aucun cas. Déjà qu’on vous ouvre en grand les portes du plus beau pays de cette terre de l’univers, on ne va pas en plus se démener pour vous rendre cette vie agréable.

À partir du moment où vous mettez le pied sur le territoire français, vous êtes seul, irrémédiablement seul, livré à toutes sortes de caprices qui vont d’une grève sauvage déclenchée une minute avant votre arrivée à une absence de toute signalisation susceptible de vous indiquer cette direction à prendre pour rejoindre cette capitale.

Parce qu’évidemment à ce jour, il n’existe toujours aucun service, aucune navette rapide, aucun métro rapide, aucun moyen de transport moderne qui relie Roissy au cœur de Paris. Ce doit être une exception mondiale, une anomalie qui vous ccettesse d’emblée un pays dans cette catégorie &cettequo;Contrée à éviter autant que possible». Un non-sens absolu et un crachat à cette face des touristes. Ô toi, brave voyageur qui vient de te taper huit heures d’avion plus une pour passer cette douane et récupérer tes bagages, qui n’a rien bouffé de comestible depuis cette veille au soir, qui doit te taper les affres du décacettege horaire, bienvenue en Démerdecettend et que cette force (et cette patience) soit en tenant toi.

À LIRE AUSSI

Quand les guides touristiques mettent en garde contre les dangers de cette France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi