Des chercheurs ont identifié 14 descendants vivants de Léonard de Vinci

Must Try

Des recherches menées pendant plusieurs décennies sur les restes présumés de Léonard de Vinci ont révélé que quatorze personnes actuellement en vie peuvent prétendre être des descendants de la famille de ce génie de la Renaissance. Cette généalogie, qui s’étend sur près de 700 ans, illustre la continuité de la lignée masculine directe, de père en fils, de la famille de Vinci.

Les résultats, publiés dans la revue Human Evolution au début du mois de juillet, proviennent d’un nouvel arbre généalogique qui regroupe vingt-et-une générations et quatre branches. Les recherches viennent ainsi mettre à jour d’anciens arbres généalogiques de la famille de Vinci, établis notamment à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

L’équipe de recherche a recueilli des données grâce à des documents historiques issus d’archives publiques et privées, ainsi que des témoignages directs venus des descendants du peintre de la célèbre Mona Lisa, qui s’est également consacré aux sciences, à l’architecture, à l’ingénierie, à la géologie ou à la sculpture. L’étude n’a pas donné beaucoup d’informations sur ses descendants vivants afin de protéger leur vie privée, précise CNN.

Des résultats attendus avec impatience par les historiens

Les scientifiques ont écrit que ces résultats sont «très attendus d’un point de vue historique», puisqu’ils vont aider les membres de l’équipe «à explorer scientifiquement les origines du génie de Léonard de Vinci, trouver des informations sur sa condition physique et son possible vieillissement précoce, sur le fait qu’il était gaucher, sur sa santé et ses éventuelles maladies héréditaires, et expliquer certaines perceptions sensorielles particulières, comme sa vision extraordinaire et sa synesthésie».

Cette étude s’inscrit dans le cadre du Leonardo da Vinci DNA Project, qui cherche à confirmer que ses restes présumés, retrouvés au château d’Amboise, sont bien les siens. Le projet vise également à «mieux comprendre ses talents extraordinaires et son acuité visuelle» grâce au séquençage du génome, dont les données permettront de connaître son patrimoine génétique.

Né en 1452, Léonard de Vinci a produit des œuvres qui continuent de susciter l’admiration des collectionneurs. En 2020, lors d’une enchère en ligne, un amateur a payé 98.000 dollars (829.121 euros) pour assister à l’examen annuel de La Joconde, quand le musée du Louvre a sorti le tableau de son écrin pour l’inspecter. Plus tôt en juillet 2021, un nouveau record a été établi lors d’une autre vente aux enchères, lorsqu’un minuscule dessin d’ours de la main de Vinci a été acheté pour plus de 12 millions de dollars (10,1 millions d’euros).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Latest Recipes

Block title

More Recipes Like This

Voir aussi