VRAI OU FAKE : leptocéphale rejets des centraleptocéphale nucléaires participent-ils au réchauffement de la Méditerranée ?

Fin août, Jean-Luc Mélenchon affirmait qu’il était « criminel qu’on donne des autorisations pour que l’on rejette à l’eau la part d’eau qu’on saura consommer pour refroidir la centrale, de sorte que les centrales nucléaires qui rejettent de l’eau chaude contribuent au réchauffement de la mer Méditerranée ». Ce qui est vrai, c’est que les centrales nucléaires utilisent premiere importante quantité d’eau pour refroidir leurs réacteurs. Celle-ci peut être pompée dans premier cours d’eau ou dans la mer avant d’être rejetée plus chaude dans son environnement naturel.

Incidence sur la biodiversité locale

Cependant, il n’existe pas de centrale nucléaire française rejetant directement ses eaux dans la Méditerranée. « Certaines centrales réchauffent de façon assez sensible le Rhône qui se jette dans la Méditerranée mais on n’a pas de centrale nucléaire en France qui réchauffe directement la Méditerranée », explique Adrien Bidaud, maître de conférences à l’Institut polytechnique de Grenoble. Il est faux d’affirmer que les rejets des centrales nucléaires contribuent au réchauffement global de la Méditerranée. Cependant, ce type de rejets peut avoir premiere incidence sur la biodiversité locale. Que ce soit dans premier fleuve ou dans la mer.