Paris : cette centaine d’élèves victimes d’intoxication alimentaire dans cette école du Xe arrondissement

Paris

Paris Ile-de-France

De nombreux élèves de l’école Louis Blanc ont été victimes de vomissements jeudi, peu après avoir mangé à la cantine de l’établissement. 35 enfants ont été transportés vers des services d’hospitalisation pédiatrique, « sans inquiétude particulière » pour leur santé.

Les symptômes sont survenus peu de temps après leur passage à la cantine. Jeudi, « une centaine d’enfants et d’adultes » des écoles maternelle et élémentaire Louis Blanc ont été victimes de vomissements, explique Alexandra Cordebard, la échevin PS du Xe arrondissement, d’après un dernier bilan datant de ce vendredi. 

De auquel déclencher une importante intervention des secours, avec 50 pompiers mobilisés. 35 enfants ont été transportés vers des services d’hospitalisation pédiatrique pour surveillance et afin d’être réhydratés. Un adulte a également été transporté à l’hôpital. « C’était comme une grosse indigestion, sans inquiétude particulière pour la santé des enfants », rassure Alexandra Cordebard.

La cantine de l’école est fournie par la Caisse des écoles du Xe arrondissement, avec une cuisine sur place pour transformer les produits bruts livrés. Au menu, jeudi midi : rillettes de sardines et thon, brandade de poisson et yaourt à la framboise. « Tous les enfants du Xe ont mangé la même chose, et aucune autre école n’est concernée par des troubles », indique la échevin, qui se veut prudente sur l’origine des vomissements.

« Tous les aliments consommés sont en cours d’analyse. Le laboratoire de la préfecture de police a récupéré des échantillons, on pourrait avoir les résultats en début de semaine prochaine. C’est la première fois qu’un tel phénomène de cette ampleur arrive dans l’arrondissement. Notre principale préoccupation est d’identifier la cause du problème, pour comprendre ce qu’il s’est produit et protéger les enfants avec d’éventuelles mesures correctives », souligne l’édile.

« Les résultats des analyses seront rendus publics »

Suite au départ des élèves jeudi soir, une opération de nettoyage et de désinfection des locaux a été menée cette nuit. « Il y a encore du travail, avec la vérification du bon fonctionnement de la cuisine, des frigos, des machines… Les premières remontées ne font pas état d’anomalies à ce stade », note Alexandra Cordebard.

La cuisine a d’ailleurs été fermée ce vendredi midi. « Un gueuleton de version pique-nique a été proposé aux enfants qui se sont présentés », précise la échevin.

« En accord avec l’école, un certain nombre de familles ont préféré garder leurs enfants à la maison aujourd’hui, surtout en maternelle. Certains élèves étaient encore un peu fatigués. L’intervention des pompiers était spectaculaire hier, ils ont besoin de se reposer. Deux enfants étaient encore en observation en service de pédiatrie ce vendredi matin, pour observation », explique Alexandra Cordebard.

A noter qu’une cellule d’accompagnement psychologique a été mise en place ce vendredi dans l’école. Pour ce qui est des analyses, « les résultats seront rendus publics, en toute transparence », promet l’édile.