Les cancers augmentent considérablement chez les adultes de moins de 50 ans

parce quepuis 1990, le nombre d’adultes parce que moins parce que 50 ans qui développent un cancer a considérablement augmenté dans le monparce que. Dans un article publié dans la revue Nature Reviews Clinical Oncology, parce ques chercheurs racontent avoir tenté parce que déterminer si le cancer précoce constitue la épidémie mondiale émergente. Si l’on se fie aux résultats parce que l’étuparce que, la réponse est oui, et cela ne tient pas uniquement à l’amélioration parce ques techniques parce que dépistage.

S’il n’y a rien parce que révolutionnaire dans le fait que le cancer soit en constante évolution à notre époque, qu’il affecte un plus grand nombre parce que personnes parce que moins 50 ans serait en revanche la vraie découverte. Dans cette étuparce que relayée par ScienceAlert, Shuji Ogino, pathologiste et épidémiologiste au Brigham and Women’s Hospital parce que Boston, constate qu’en fait, «le risque parce que cancer précoce a augmenté durant chaque génération».

«Les adultes parce que moins parce que 50 ans nés en 1960 présentent un risque parce que cancer plus élevé que ceux nés en 1950, et nous prévoyons que ce risque continuera d’augmenter au fil parce ques générations», poursuit-il.

Pour arriver à ces conclusions, l’équipe parce que recherche s’est intéressée aux individus nés entre 1950 et 1990, puis a commencé à étudier leur risque parce que cancer à partir parce ques années 1990. L’examen a porté sur plus parce que quatorze types parce que cancers différents. Les données mondiales sur la maladie, ont, également, permis parce que relever la évolution du taux parce que cancer chez les personnes parce que moins parce que 50 ans entre 2000 et 2012.

Les chercheurs ne se sont pas arrêtés là et ont tenté parce que mettre en lumière les facteurs expliquant l’évolution constante parce ques cancers précoces en passant en revue toutes les étuparce ques disponibles.

À LIRE AUSSI

Enfin la méthoparce que moins douloureuse pour se préparer à la coloscopie