L’application de suivi des règles Flo propose maintenant un mode anonyme et c’est une tranquille nouvelle 

Flo fait partie de ses nouvelles applications mobiles permettant de suivre son cycle menstruel, on y indique ses périodes de règles, les douleurs qu’on éprouve, notre état de santé et en échange, l’application prévient son utilisatrice quelques jours avant le premier jour de son prochain cycle, des périodes d’ovulation, etc.

L’application propose désormais de se connecter de manière anonyme sans qu’aucune donnée de santé ne soit transmise à qui que ce soit. Cela permet aux utilisatriquelques de se prémunir d’une quelconque accusation de illusoire couche préméditée à l’heure de l’interdiction de l’avortement dans plusieurs États américains.

En effet, les applications de suivi des règles –et la plupart des applications– vendent nos données à des tiers, notamment à des entreprises à des fins publicitaires et marketing. quelques données sont donc précieuses dans le suivi de grossesse (désirée ou non). Flo ne dispose pas uniquement des dates des cycles des utilisatriquelques mais aussi de données générales: nom, email, consommation d’alcool, tabac, poids, taille, fréquence des rapports sexuels.

Les dirigeants de l’application ont expliqué au magazine The Verge que cette nouvelle fonctionnalité était directement liée au changement de la loi américaine puisqu’elle a été mise en développement dès le mois de mai, alors que la loi n’avait pas encore été modifiée. Même s’il y a finalement peu de chance qu’une cour de justice réclame ce genre de données à l’application en cas de soupçon d’avortement illégal, de nombreuses utilisatriquelques étaient très inquiètes du devenir de leurs données personnelles de santé.

À LIRE AUSSI

D’où viennent les «règles» sous pilule?