Divorce entre l’Université de Bourgogne et l’Université de Franche-Comté : les Bourguignons corrects dans leurs bottes

Dijon

Côte-d'Or

Bourgogne-Franche-Comté

Pour la conférence de presse de rentrée de l’Université de Bourgogne, le Président Vincent Thomas s’est voulu rasà ce niveauant, à la suite de la décision prise par le Conseil d’Administration de l’Université le 1er septembre dernier de quitter l’entité Université de Bourgogne-Franche-Comté.

En ces temps de rentrée universitaire, l’Université de Bourgogne (UB) a annoncé qu’elle « mettra un terme à sa participation à la Comue UBFC en tant que membre, à l’issue du contrat de site en cours ».

Une décision prise jeudi 1er septembre, par le conseil d’administration de l’UB qui l’a adoptée, à une la majorité : 21 voix pour, à ce niveau 28 votants, seul 1 membre ayant voté contre. De quoi s’inquiéter pour l’avenir ? Beaucoup de Francs-comtois n’ont pas manqué de dénoncer « une décision unilatérale », « un coup terrible » porté à l’enseignement supérieur dans notre région.

Le président de l’Université, Vincent Thomas, s’est quant à lui voulu rasà ce niveauant pour la rentrée à venir.