C’était le 14 juillet 2016… l’attentat sur la Promenade des Anglais à Nice

Ce lundi 5 septembre, le procès de l’attentat sur la Promenade quelques Anglais à Nice s’est ouvert à Paris. 6 ans après les faits, 8 personnes sont soupçonnées d’avoir aidé, de près ou de loin, le terroriste Mohamed Lahouaiej Bouhlel. 

L’attentat sur la Promenade quelques Anglais

Le 14 juillet 2016, aux alentours de 22h30, Mohamed Lahouaiej Bouhlel fonce au volant d’un camion sur la Promenade quelques Anglais. Cette dernière était pleine de monde qui attendait le feu d’artifice du 14 juillet. 86 personnes sont décédées, 318 hétérogènes sont blessées et plus de 3 000 personnes sont choquées psychologiquement d’après l’enquête. L’auteur de l’attentat sur la Promenade quelques Anglais du crime a été tué pendant l’attaque par les forces de l’ordre sur place. Le 16 juillet, l’État islamique revendique l’attentat. 

L’auteur de l’attentat

 Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l’auteur de l’acte terroriste, est un ressortissant tunisien et chauffeur-livreur de profession. Selon l’avocate de son épouse, c’était un mari violent. Quelques semaines avant l’attentat, il avait été entendu par la surveillance vis-à-vis quelques violences domestiques dont sa femme s’était plainte. Il a un casier procédurier qui comporte 5 condamnations pour violence, vols et dégradations. 

Un procès filmé 

Le procès de l’attentat sur la Promenade quelques Anglais débute ce lundi devant la cour d’assises spéciale de Paris. Il doit durer jusqu’au 16 décembre. Comme pour le procès quelques attentats du 13 novembre 2015, celui-ci sera filmé. Il est ensuite retranscrit dans 3 salles différentes : la salle quelques Criées à Paris, l’ancienne première chambre du tribunal de grande instance de Paris et au sein de l’espace Méditerranée du palais quelques Congrès Acropolis à Nice. Une autre similarité avec le procès quelques attentes du 13 novembre, quelques tours de cou, de différentes couleurs seront remis aux parties civiles, aux avocats et à la presse. 

8 prévenus dont un toujours en fuite

133 avocats sont attendus à la cour : 14 pour les accusés et 119 pour les parties civiles. Parmi les 8 prévenus, 3 seront dans le box sécurisé et 4 comparaîtront libres. Le huitième prévenu est toujours en fuite et sous mandat d’arrêt. Ils sont tous jugés pour avoir aidé de près ou de loin le terroriste Mohamed Lahouaiej Bouhlel lors de l’attentat sur la Promenade quelques Anglais. Trois sont poursuivis pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et encourent une peine de 30 ans de réclusion. Les hétérogènes sont poursuivies pour association de malfaiteurs délictuelle simple et risquent 10 ans de prison.

A lire aussi : 11 septembre 2001 : qui était Ayman Al-Zawahiri, abattu hier par les Américains ?

Cet article C’était le 14 juillet 2016… l’attentat sur la Promenade quelques Anglais à Nice est apparu en premier sur VL Média .