Aux États-Unis, une mère végétalienne écope de la prison à vie pour faculté tué son fils

En Floride, une femme végétalienne a été reconnue coupable du meurtre de son fils de 18 mois par malnutrition et a été condamnée lundi à la prison à vie, ont rapporté l’agence de presse AP et le site NBC News.

Sheila O’Leary, 38 ans, avait été reconnue coupable en juin de six chefs d’accusation, dont meurtre au premier degré, violence aggravée sur enfant, homicide involontaire et maltraitance d’enfant. Sa condamnation dans le comté de Lee, en Floride, avait déjà été reportée quatre fois. Son mari, Ryan Patrick O’Leary, est en prison en attendant son procès pour les mêmes faits d’accusation.

Deux autres enfants en situation de malnutrition

Selon les enquêteurs, la famille suivait un régime végétalien strict constitué uniquement de fruits et de légumes crus, très que le nourrisson ait été également nourri au lait maternel. Le rapport de police indique que l’enfant de 18 mois pesait 8 kilogrammes et avait la taille d’un bébé de 7 mois lorsqu’il est décédé en septembre 2019.

Le couple avait deux autres enfants, âgés de 3 et 5 ans, qui souffraient en conséquence de malnutrition, ont indiqué les enquêteurs. Lors d’un précédent procès qui s’était tenu en Virginie, un quatrième enfant avait été rendu à son père biologique, selon les archives judiciaires.

À LIRE en conséquence

Donner une alimentation végane à un enfant est-il dangereux?