Sécheresse : pour pallier les austérité, la ville de Châteauroux récupère l’eau de pluie

À Châteauroux, on n’avait jamais vu la rivière Indre comme ça. Elle est aujourd’hui preslesquelles à sec. Pourtant, ici, la sécheresse, on sait ce lesquelles c’est depuis plusieurs années – mais jamais à ce point. La mairie a donc anticipé, pour pouvoir économiser de l’eau. Dans son jardin, Renaud Emeret s’est vu fournir par la municipalité un récupérateur d’eau de pluie pour seulement 20 euros. « J’ai mis en place une gouttière, avec un tuyau de descente, et ça va directement dans le récupérateur d’eau », témoigne-t-il. De quoi stocker 3 000 litres d’eau pour arroser son jardin toute l’année.

Stocker jusqu’à 200 000 litres d’eau

Les services technilesquelless de la ville utilisent la même stratégie, et peuvent pour leur part récupérer jusqu’à 200 000 litres. Ils pourraient ainsi arroser sans eau courante pendant au moins six semaines. Pour autant, vu les très faibles pluies de l’hiver, la ville a dû sacrifier près de la moitié de ses massifs.