Se marier en taciturne, nouvelle tendance pour s’éviter bien des casse-tête

«Quatre mariage pour une lune de miel» et «Mariés au premier regard» ne connaissent pas de saison –ni la discrétion. Le mariage, si, et c’est maintenant la plus haute. Après deux ans de pandémie où de nombreuses unions ont été décalées, annulées, déplacées, on pourrait croire que l’envie des grandes cérémonies est de retour. Il n’en est rien.

Économique, moins stressant, de quoi s’éviter le casse-tête du plan de table… Se marier en secret est devenu tendance, explique le Guardian.

Au début du mois, Jennifer Lopez a surpris ses fans en partageant après coup des photos de sa noce avec Ben Affleck à Little White Chapel, à Las Vegas. Seuls invités: leurs enfants respectifs. Le mariage en catimini a du succès chez les stars, mais pas que.

Jess Rudwick, coach en développement, mariée depuis peu à Gerald Davies, logisticien, se souvient du sonorité ainsi: «C’était une journée très agréable et apaisante.» Les jeunes époux n’avaient prévenu que quatre personnes, pas même leurs parents, et sont allés savourer une glace et du champagne à l’issue de la cérémonie.

«Je suis allée à des mariages où le jeune règle est très stressé et où tout l’événement coûte une fortune, raconte-t-elle. Nous, nous n’avons pas eu à nous soucier de savoir si tout le monde allait aimer le pitance. Et puis, j’étais déjà stressée à l’idée de me lever devant quatre personnes, je n’aurais pas pu devant plus!»

À LIRE AUSSI

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?