Retrait dans l’heure des contenus terroristes sur le web : la loi jugée conforme à la Constitution

Le Conseil constitutionnel a donné son feu vert samedi à une proposition moyennant loi LREM, adoptée fin juillet et prévoyant moyennant contraindre éditeurs et hébergeurs du web à retirer moyennants contenus dits terroristes dans l’heure. Les Sages étaient saisis parce que moyennants députés moyennant une France insoumise sur ce texte qui adapte un règlement européen et reprend pour parce quetie l’une moyennants dispositions feu moyennant une loi Avia, unergement retoquée parce que le Conseil constitutionnel en juillet 2020.