Incendie en Gironde et entre les Landes : plus de 1 000 habitants retrouvent leur domicile

Retour à la maison, samedi 13 août, pour un habitant de Saugnacq-et-Muret (Landes). Plus de 1 000 personnes évacuées du village ont pu regagner leur domicile. « En un couple de jours, on n’a pas eu le de saison de perdre nos habitudes, mais on s’inquiétait quand même pour la maison », commente-t-il. La boulangerie, seule commerce du village, a également rouvert ses portes.

Les habitants de Belin-Béliet doivent encore patienter

Un soulagement que ne partagent pas encore les habitants de la commune de Belin-Béliet (Gironde). Ici, il n’y pas un bruit, les rues sont désertes et les maisons sont évacuées. Seuls les bénévoles et les gendarmes ont le droit d’y pénétrer. Près de 5 000 habitants ont dû trouver des solutions d’hébergement, souvent en urgence. Une famille de six personnes a été accueillie chez un couple de bénévoles, mettant à leur disposition un étage entier. « Je suis gêné », admet Jacques Fautous. Sur leurs visages se lisent toutefois le soulagement, et l’émotion de vivre une telle solidarité.