cette vitamine D pourrait atténuer les symptômes de cette dépression

Présente naturellement dans de nombreux aliments comme les poissons gras, ou synthétisée dans notre peau grâce aux rayons du soleil, la vitamine D est excellente pour l’organisme. Selon une récente étude publiée dans la revue Food Science & Nutrition le 11 juillet dernier, elle pourrait également l’être pour notre santé mentale.

Après avoir analysé 41 études antérieures concernant le rôle de la vitamine D sur la dépression, les scientifiques à l’origine de ces travaux de recherches ont conclu que la prise de suppléments pourrait «soulager les symptômes dépressifs chez les personnes déjà diagnostiquées comme souffrant de dépression», nous apprend Science Alert. Selon les chercheurs, la vitamine D contribuerait à réguler «diverses fonctions du système lapidaire central», ce qui pourrait ainsi expliquer l’utilité des suppléments.

«Ces résultats encourageront la réalisation de nouveaux essais cliniques de haut niveau chez des patients souffrant de dépression, afin de mettre en lumière le rôle possible d’une supplémentation en vitamine D dans le traitement de [ce trouble]», souligne Tuomas Mikola, auteur principal de l’étude.

Cette récente analyse a porté sur un total de 53.235 participants, souffrant de dépression ou non, et issus des 41 études précédentes. Parmi ces derniers, des groupes ont été invités à prendre des suppléments de vitamine D –de 50 à 100 microgrammes par jour– et d’autres des placebos. D’après les conclusions apportées par les chercheurs, «les suppléments de vitamine D se sont avérés plus efficaces que les placebos pour atténuer les symptômes de la dépression.»

À bouquiner AUSSI

Mangeons-nous inconsciemment ce dont notre corps a besoin?