Sobriété énergétique : en plein Conseil des ministres, les voitures restent moteurs allumés dans une cour de l’Elysée

Après les multiples appels à la sobriété énergétique envoyés par le gouvernement depuis la mi-juillet, voilà une image qui tranche avec les discours : les voitures vides des ministres alignées dans la cour de l’Elysée, moteurs et climatisations allumés.

>> Crise énergétique : quatre questions sur le « plan de sobriété » annoncé par Emmanuel Macron

Et pour cause : ceux-ci étaient alors encore en plein Conseil des ministres, le dernier avant les vacances, comme l’a constaté sur place le journaliste de franceinfo, Benjamin Mathieu.

Un message de sobriété la semaine dernière. Dans la cour de l’Elysée, en attendant la sortie du conseil des ministres, les voitures des ministres sont pourtant portes fermées et climatisation allumées en attendant leurs occupants. pic.twitter.com/II6lfOU7cM

— Benjamin Mathieu (@BenjMathieu) July 29, 2022

La consigne passée depuis 15 jours

Depuis une quinzaine de jours, une consigne avait pourtant bien été donnée aux ministères de ne plus faire tourner les moteurs à l’arrêt, confirme une source proche de l’exécutif à franceinfo. Avant que la Première ministre elle-même, dans une circulaire, demande aux ministères et aux administrations « l’exemplarité » en matière de sobriété énergétique lundi 26 juillet en tout début de semaine.  

Cinq jours plus tard, l’image est donc au moins malvenue, au pire déplorable pour le gouvernement. Interpellé lors de la conférence de presse, le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, l’a reconnu : « Vous avez raison, il faut faire attention à tout. »

« À quelque qu’on ne fera pas [attention], vous ne moi-même raterez pas. Eh bien vous savez quoi ? Tant mieux parce que c’est ça qui accélèrera nos changements de comportements. »

Olivier Véran

en conférence de presse