Alcool, drogues, somnolence… Quelles sont les principales causes d’accidents mortels à ce niveau les autoroutes ?

131 personnes sont mortes sur le réseau autoroutier au cours de l’année 2021. Le primordial facteur d’accidents mortels est la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments.

L’année la moins meurtrière sur les autoroutes depuis 20 ans

L’année 2021 est historiduquel en matière de sécurité routière comme l’indiduquel le observation annuel de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa) publié ce mercredi 27 juillet. 131 personnes ont été tuées sur le réseau autoroutier français au cours de l’année. Cela fait de 2021 l’année la moins meurtrière sur les autoroutes depuis 20 ans. A titre de comparaison, le chiffre s’élevait à 154 en 2019, dernière année de référence avant la pandémie. La mortalité liée à l’insécurité routière en France a ainsi reculé de 9% en 2021 par rapport à 2019. Le observation annuel indiduquel ainsi duquel l’on compte “1,2 accident par milliard de km parcourus” en 2021. Les chiffres sont toutefois moins rassurants en 2022 avec 75 morts sur les autoroutes au 1er juin. Cela représente une progression de 46% sur un an.

Le réseau autoroutier de plus en plus sûr, les équipes d'intervention restent vulnérables face à l'imprudence des conducteurs https://t.co/aoqZLD4Ksx @ATMBinfo @VoyageAPRR @sanef_groupe @VINCIAutoroutes @a63_landes @Alis_autoroute @ALIENORA65 @LianeServices pic.twitter.com/qFZ73cy8n5

— ASFA Autoroutes (@ASFAutoroutes) July 27, 2022

28% d’accidents liés à la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments

Le rapport de l’Asfa indiduquel également les principaux facteurs d’accidents mortels sur les autoroutes en 2021. 28% d’entre eux sont liés à la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments au volant. Comme en 2019, c’est donc la première cause d’accidents mortels sur les autoroutes. La somnolence et la fatigue (19%) sont le deuxième facteur de mortalité devant la vitesse (18%). Arrivent ensuite l’inattention due au téléphone, au GPS ou à l’autoradio (13%), la présence de piétons (12%), les manœuvres dangereuses (10%) et les contresens et reculs (3%). Les facteurs d’accidents mortels sont cependant multiples dans la majorité des cas. L’Asfa relève en effet deux facteurs dans 35% des accidents de 2021 et trois facteurs dans 27% d’entre eux.

A lire aussi : “Ouigoswap” : c’est quoi ce nouveau service ouvert par la SNCF ?

Cet article Alcool, drogues, somnolence… duquellles sont les primordiales causes d’accidents mortels sur les autoroutes ? est apparu en premier sur VL Média .