Territoires Relance : 25 projets d’agriculture urbaine soutenus en Auvergne-Rhône-Alpes

Dans le cadre du Plan de Relance, la mesure Jardins Partagés a permis de soutenir 25 projets en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le plan France Relance soutient l’émergence et la structuration de jardins partagés, le financement de matériels (outils de jardinage, équipements, plants…), et les prestations de formation, d’animation et d’études.  ©TouN, CC BY-SA 4.0

« L’agriculture urbaine est essentielle dans le paysage de nos villes. Elle permet à la fois de renforcer l’accès à des produits frais et locaux tout portant de véritables dynamiques sociales et pédagogiques pour tout un quartier », souligne Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le plan France Relance soutient l’émergence et la structuration de jardins partagés, le financement de matériels (outils de jardinage, équipements, plants…), et les prestations de formation, d’animation et d’études. L’objectif est d’aider à la réalisation de lieux de vie ouverts à la participation des riverains, le plus souvent en lien avec des relais du quartier (écoles, maisons de retraite, centres sociaux, commerces de proximité, etc.), notamment dans les Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Accompagnement des collectivités, associations et bailleurs sociaux

La mesure « Jardins partagés » du plan France Relance a sélectionné au niveau national 302 premiers lauréats dont 25 en Auvergne-Rhône-Alpes. Dotée de 17 millions d’euros, la mesure accompagne des collectivités, associations et bailleurs sociaux dans leur projet.

Parmi les projets retenus, Montélimar (Drôme) bénéficiera d’un soutien de 57 540 € pour créer un jardin familial au sein d’un quartier prioritaire de la politique de la ville. Parcelles privatives et jardin collectif cultivés en agriculture biologique, et espace de convivialité offriront un lieu privilégié d’apprentissage et de loisir aux habitants du quartier.

Viry (Haute-Savoie), près de la frontière avec la Suisse, connaît une forte croissance démographique. Le besoin de créer des liens sociaux durables entre des habitants venant de différents horizons va se concrétiser par la création d’un jardin partagé, porté par la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC), dans un espace également dédié à un verger communal. Au centre de la commune le jardin deviendra un lieu de rencontre et d’échanges pour faciliter les temps conviviaux entre voisins, mais aussi pour sensibiliser et former les écoliers. La MJC bénéficiera d’un financement de 15 634 € pour ce projet.

Dans le premier arrondissement de Lyon (Rhône), l’amicale des parents du groupe scolaire Michel Servet souhaite créer un jardin en aménageant la cour de l’école et le toit de l’école maternelle. L’association recevra un soutien de 15 800 € pour ce projet de jardin pédagogique permettant aux 400 enfants et leurs familles de produire des plantes aromatiques, des légumes et des fruits de saison de qualité, dans le respect de la terre et de la biodiversité. Cette réalisation bénéficiera également aux habitants du quartier ainsi qu’aux structures sociales voisines.